Les effets secondaires éventuels du Konjac

Note: 3.91 32 votes
Les effets secondaires éventuels du Konjac

Vous souhaitez perdre du poids rapidement grâce à un régime mais avez peur de craquer à la première frustration et avez donc décidé de vous aider d’un complément alimentaire coupe-faim comme le Konjac ? C’est une excellente chose et vous observerez rapidement les premiers effets sur votre silhouette. Mais vous vous demandez peut-être si le Konjac engendre des effets secondaires. Pour le savoir, lisez ces quelques informations à propos des effets indésirables potentiels du Konjac.

 

La prise de Konjac a-t-elle des effets secondaires notables ?

Le complément alimentaire Konjac est composé d’extraits naturels de Konjac et plus précisément de glucomannane, une fibre alimentaire que contiennent les racines de cette plante. Sa composition totalement végétale et naturelle ne doit donc pas causer le moindre effet secondaire, si ce n’est l’effet coupe-faim attendu.

Cependant, comme tout produit qui agit sur l’organisme, le Konjac doit être consommé en respectant les doses conseillées et la posologie normale. Il peut en effet être tentant d’augmenter les doses de Konjac sans avis préalable et en allant à l’encontre de ce qui est conseillé, dans le but d’augmenter encore l’effet coupe-faim de ce complément alimentaire. Or, c’est justement le surdosage qui risque d’entrainer des effets secondaires plus ou moins gênants que nous allons vous décrire plus bas.

 

Quels sont les effets secondaires du Konjac en cas de surdosage ?

Comme nous venons de vous l’expliquer, la prise de Konjac de manière normale ne présente aucun danger pour l’organisme ni aucun effet secondaire. Toutefois, il a été constaté quelques effets indésirables lorsque la dose journalière recommandée a été dépassée.

En effet, le principe actif du Konjac, le glucomannane, est une fibre qui gonfle dans l’estomac au contact de l’eau afin de limiter la faim et la quantité d’aliments ingérée à chaque repas. Il est donc évident qu’une quantité trop importante peut causer des désagréments d’ordre gastriques voire intestinaux.

En cas de trop forte consommation de Konjac, on observe en effet un phénomène de ballonnement de l’estomac qui peut s’accompagner de douleurs légères à modérées. La boule caoutchouteuse formée par le Konjac et l’eau peut alors être difficile à éliminer et se bloquer au niveau de l’œsophage, de l’estomac ou de l’intestin, entrainant des occlusions.

En dehors de ces effets indésirables, le Konjac ne présente absolument aucun danger pour la santé. Son utilisation reste cependant réservée aux adultes et doit être évitée pour les femmes enceintes ou allaitantes.

 

Les effets bénéfiques du Konjac :

Bien entendu, avec une posologie normale, le Konjac a des effets bénéfiques sur la perte d’appétit et donc sur la perte de poids. Il est donc totalement inutile de chercher à accentuer ces effets puisque vous obtiendrez le résultat escompté immédiatement après la première prise avec une sensation de satiété plus rapide.

 

La combustion des graisses et ses mécanismes :

Intéressons-nous tout d’abord au mécanisme de combustion des graisses. La plupart du temps, notre corps utilise l’énergie apportée par notre alimentation sous la forme de calories, pour fonctionner et alimenter ses cellules, muscles et organes. Lorsque les apports alimentaires sont insuffisants, l’organisme procède à la combustion des graisses stockées au niveau du tissu adipeux.

La combustion des graisses est donc un passage obligé pour un régime réussi.  Il est évident que l’on peut augmenter ce phénomène en accélérant le métabolisme, c’est-à-dire en augmentant la dose d’énergie dont nous avons besoins, ou en réduisant nos apports alimentaires.

 

Comment le Konjac permet d’augmenter la combustion des graisses ?

Le Konjac n’est pas à proprement parler un complément alimentaire brûle-graisses. Alors comment peut-il agir de manière à favoriser la combustion des graisses ? Cet effet se joue en réalité de manière indirecte.

En effet, le Konjac en complément alimentaire sous sa forme de gélules contient des extraits de glucomannane, une fibre naturelle qui gonfle au contact de l’estomac et a donc pour effet immédiat de réduire l’appétit. Avec cette sensation de satiété plus rapide, le cerveau interprète alors l’information et supprime la sensation de faim, ce qui nous évite de manger trop.

Le Konjac, dans le cadre d’un régime alimentaire, permet donc de réduire significativement les calories apportées par l’alimentation, et force ainsi le corps à puiser dans la masse graisseuse en effectuant une combustion des graisses.

 

Quelques conseils supplémentaires pour aider la combustion des graisses :

Comme nous l’avons mentionné plus haut, le Konjac permet d’accélérer la combustion des graisses en réduisant les apports énergétiques. Vous pouvez cependant encore augmenter cet effet en jouant sur le besoins énergétiques de votre corps.

Ainsi, plus vous pratiquerez d’activité physique et plus vous obligerez votre organisme à puiser dans ses réserves et à brûler la graisse stockée. Pensez donc à maximiser vos efforts de manière régulière en pratiquant notamment la marche ou la natation.  Il est également vivement conseillé de fractionner au maximum ses repas en prenant  5 à 6 repas légers par jour au lieu de 3 repas importants. Cette méthode, suivie par de nombreux sportifs, permet d’augmenter le métabolisme de base en produisant des efforts supplémentaires pour s’alimenter. 

 

Comment prendre du Konjac sans effet secondaire ?

Si le Konjac sous sa forme de complément alimentaire présentait un quelconque danger pour la santé, il serait bien entendu interdit à la vente. Mais comme nous l’avons vu ensemble plus haut, il arrive que certains effets secondaires plus ou moins gênants soient constatés par certains utilisateurs. Il existe heureusement des moyens simples d’éviter ces effets indésirables en suivant simplement quelques conseils.

Premièrement, prenez garde à choisi un complément alimentaire à base de Konjac de la meilleure qualité. Le produit que vous allez choisir doit vous permettre un apport en quantité optimale de ce principe actif sans vous faire prendre de risque de surdosage.

Ensuite, en connaissant les effets du Konjac au niveau de l’estomac, il est bien entendu nécessaire de vous arrêter de manger lorsque vous ressentirez la sensation de satiété. Si vous continuez à ingurgiter des aliments alors que votre estomac est plein, vous allez alors rendre votre digestion bien plus difficile et ressentir certains inconvénients comme des brûlures de l’œsophage ou des remontées gastriques.

Enfin, pensez à boire beaucoup d’eau lors de votre cure de Konjac. Il se peut que si votre système digestif fonctionne lentement, votre corps rencontre des difficultés à éliminer la forme solide formée par ce principe actif. Vérifiez que votre transit intestinal est correct et que vous allez à la selle quotidiennement. Si ce n’est pas le cas et que vous ressentez une constipation accompagnée de douleurs abdominales, il est conseillé de stopper la cure le temps que tout rentre dans l’ordre et de reprendre en augmentant vos apports en fibres et en eau.

Pour finir, il est déconseillé de prendre du Konjac si vous avez des difficultés particulières sur le plan digestif ou si vous souffrez de constipation chronique.

Commandez Konjac en ligne dès maintenant !

Le Konjac est un complément alimentaire coupe-faim totalement naturel et donc sans danger pour la santé si vous respectez la posologie conseillée. Testez-le dès maintenant et observez très vite les premiers résultats en termes de perte de poids.